Paul Lee’s Titanic Pages

Posté par Antoine le 24 juin 2014

Pour l’amateur du Titanic, le web regorge de sites plus ou moins approfondis. Ceux qui renferment souvent le plus de potentiel sont les sites personnels de chercheurs qui y publient maints articles. J’ai déjà eu l’occasion de présenter ici le site de George Behe. Voici désormais celui d’une autre sommité, Paul Lee, qui propose un grand nombre de travaux sur plusieurs sujets, mais aussi les retranscriptions de documents originaux particulièrement intéressants. Une mine d’or qui ne pourra que plaire aux plus passionnés.

Lee

 

Dans la sphère du Titanic, Paul Lee est principalement connu pour ses travaux sur le Californian, notamment son livre très apprécié Titanic and the Indifferent Stranger qui tente de faire le point sur le cas du Californian en n’étudiant pas seulement les faits d’époque, mais aussi tous les débats qui se sont déroulés sur le sujet durant le siècle suivant. On retrouve sur le site plusieurs articles sur le sujet : deux pour faire le point (ici et ), mais aussi quelques articles sur Stanley Lord et l’un de ses officiers, Herbert Stone. Cette controverse du Californian est aussi, plus malheureusement, prétexte à deux articles démontant les idées de certains contradicteurs, en l’occurence Senan Molony (ici) et Daniel Allen Butler, auteur du contesté The Other Side of the Night (ici). Les critiques de Lee sont, sur le fond, toujours étayées solidement et intelligentes. C’est pourquoi il est d’autant plus dommage de le voir par moment s’abaisser à quelques piques personnelles. Cela n’altère en rien la qualité du site, mais je dois reconnaître que cela avait suffi à me rebuter et m’éloigner un temps de ces contenus de qualité.

Outre le Californian et au grand bonheur de ceux que cette polémique rebuterait, on trouve sur le site de Paul Lee bien d’autres choses. On pourra ainsi y trouver une synthèse des témoignages au sujet du départ d’Ismay dans un canot, la mort de Frederick Fleet, ou encore le nom original du Britannic. Lee n’hésite pas non plus à soulever certains lièvres concernant l’épave, remettant parfois en doute la version officielle, que cela concerne l’identité de ceux qui l’ont découverte, ou surtout la vitesse de détérioration du site. Parfois, de gros pavés sont lancés dans la mare, mais toujours avec de très bonnes explications. Enfin, là où Lee peut-être vraiment bon, c’est lorsqu’il propose des synthèses de témoignages pour donner une vue d’ensemble de la façon dont la collision a été perçue à bord, ou encore l’idée que l’on peut se faire de la progression de l’eau dans le Titanic durant le naufrage. La liste n’est bien entendu pas exhaustive, d’autant que le contenu est régulièrement renouvelé et mis à jour (la dernière mis à jour remonte à deux jours au moment où j’écris ces lignes).

Bien entendu, tout le monde ne sera pas familier avec ces sujets. Qu’à cela ne tienne, Lee propose d’autres sujets intéressants et plus accessibles, notamment des bêtisiers recensant les erreurs historiques des différents films, mais aussi une carte interactive des mémoriaux, épaves et attractions liés au Titanic. Enfin, Lee nous propose quelques archives personnelles, mais aussi une retranscription de la correspondance qu’avait entretenue Walter Lord avec de nombreux acteurs du drame. Tout cela est particulièrement appréciable. Le seul véritable reproche que l’on pourra faire au site de Paul Lee est son design, clairement daté et peu ergonomique, mais qui a au moins l’avantage de mettre en avant l’essentiel.

En dépit de ces quelques défauts, le site de Paul Lee est clairement un incontournable. Quiconque voudra vraiment aborder ces articles aura peut-être intérêt à les lire sur papier, tant ils sont denses !

 

Les plus

  • Beaucoup d’articles sur divers sujets.
  • Le fond est très solidement étayé et ouvre beaucoup de perspectives de réflexion : on apprend énormément de choses.
  • Les archives disponibles sont un plus non négligeable.
  • Les explications les plus techniques sont souvent accompagnées de schémas pour aider la compréhension.

 

Les moins

  • Malgré tout, ce site s’adresse avant tout au passionné déjà chevronné. Un nouveau risque de se perdre totalement ici.
  • La personnalisation de certains débats peut mettre mal à l’aise.
  • Le design du site n’est clairement pas attrayant.

Publié dans Coup de coeur, In english please !, Sites | Pas de Commentaire »

Titanic-Titanic.com

Posté par Antoine le 23 mai 2012

Les sites sur le Titanic sont légion. On pourrait les classer en trois catégories : les sites généralistes de qualité, souvent écrits par une communauté de passionnés (type Encyclopedia Titanica), les sites et blogs tenus par un passionné ou historien faisant part de ses recherches (comme celui de George Behe), et les mauvais sites, souvent limités à une ou deux pages bateau ou au fanclub de Jack et Rose. Ces derniers sont assez faciles à repérer, aussi n’en étudierai-je pas ici, à moins d’en trouver de particulièrement savoureux… C’est aujourd’hui un site de la première catégorie que je vous propose d’étudier ; une des références anglophones sur le sujet, le site Titanic-Titanic.com.

Titanic-Titanic.com

Ce site est un des sites de référence, certes, mais disons le clairement, il se situe à un niveau moindre par rapport à, par exemple, un site comme Encyclopedia Titanica. Leur principe est vaguement similaire, avec des articles écrits, souvent, par des membres de la communauté et un forum de prestige ; mais joue en défaveur de notre sujet du jour. Toute communauté connaît une sorte de « sélection naturelle » qui fait que plus ou moins de membres s’y joindront ; et en termes de nombre et de prestige, « ET » domine sans conteste. Reste que tout n’est pas à jeter sur Titanic-Titanic.com, loin de là.

La comparaison avec Encyclopedia Titanica passe avant tout par le point noir de ce dernier : la navigation et l’ergonomie. Titanic-Titanic.com marque indéniablement un point dans ce domaine. Certes, les publicités y sont nombreuses et encombrantes, mais le décor est légèrement moins spartiate. Et surtout, surtout, il y a cette page : un plan du site, avec liens vers toutes les pages. Fini les heures de galère pour trouver quelque chose, tout le contenu est ici exposé. Autant le dire tout de suite, ça fait du bien. Le site fait par ailleurs la part belle à l’illustration en en fournissant chaque fois que possible.

Du point de vue du contenu, la différence est là, également. Encyclopedia Titanica est très forte sur les biographies (chaque personne à bord en a une, généralement bien fournie) et les articles signés. Sur Titanic-Titanic.com, les biographies sont assez décevantes. On a souvent une simple fiche de signalement, et les fiches de certains passagers pourtant bien connus comme J.J. Astor sont ridiculement vides. Restent certaines de valeur, telles que les biographies des officiers. Du point de vue des articles signés, le site est déjà plus incontournable, avec un certain nombre de contributions de poids ; même si, du point de vue de la quantité, la concurrence domine.

Enfin, Titanic-Titanic.com tente de combler un vide de son concurrent : le manque d’articles sur l’histoire globale du navire. À aucun endroit Encyclopedia Titanica ne propose de découvrir l’histoire du Titanic dans une version synthétique. Titanic-Titanic.com tente d’y revenir, de façon souvent concise, mais ça a le mérite d’y être. On pourra sans trop de souci parcourir ces pages, mais là encore, on trouve mieux ailleurs (et en français !) notamment avec le Site du Titanic. Dernier point exclusif, qui peut toujours servir au généalogistes : le site comprend une jolie collection de certificats de décès grâce au travail de Phil Gowan. Bref, Titanic-Titanic.com est un site décent, qui gagne à être consulté, mais qui ne sera pas une référence aussi systématique que d’autres.

 

Les plus

  • Une mise en page moins sobre qu’Encyclopedia Titanica
  • Quelques aspects inédits (certificats de décès, quelques articles intéressants)
  • La volonté, honorable, de faire un site revenant globalement sur l’histoire du Titanic

 

Les moins

  • De la pub, de la pub, encore de la pub… Même les pages bibliographiques par auteur sont en fait des liens cachés vers Amazon !
  • Souvent moins complet qu’Encyclopedia Titanica
  • Dommage qu’il soit impossible d’en recopier le contenu pour ses archives personnelles ou pour faciliter l’impression…

 

Publié dans In english please !, Sites | 6 Commentaires »

George Behe’s Titanic Tidbits

Posté par Antoine le 20 mars 2012

Beaucoup d’auteurs anglophones font le choix d’arborer un site à leur nom, ce qui se révèle souvent très utile. Certains, certes, se contentent de faire leur propre promotion sans offrir de véritable contenu, mais il s’agit de la grande minorité. La plupart, s’ils détaillent leur œuvre, nous offrent également quelques articles de recherche inédite et autres précieuses informations. Le site de George Behe est un de ceux-ci.

Site de George Behe

George Behe est un auteur américain très prolifique sur le Titanic, depuis de nombreuses années. Il est notamment au nombre des auteurs de Report into the loss of SS. Titanic, A Centennial Reappraisal dont il sera bientôt question dans ces pages, mais publie également une biographie en trois volumes d’Archibald Butt, aide de camp du président Taft mort dans le naufrage. Il publie également à l’occasion du centenaire deux autres ouvrages : On Board RMS Titanic et The Carpathia and the Titanic, deux livres consacrés au naufrage. Il publie également régulièrement dans la revue de la Titanic Historical Society, The Titanic Commutator.

On le comprend, c’est donc un auteur de qualité qui nous propose ici de goûter à des extraits de son travail. La thématique de son site est assez vaste puisque les 15 articles qu’il présente évoquent des sujets assez divers. Tous ont en commun d’être des points précis, et souvent méconnus (ou que l’histoire a retenu de façon erronée) de l’histoire. Plusieurs se penchent sur la controverse du Californian, essayant, comme de nombreux autres sites, d’ailleurs, de démêler cette histoire fort embrouillée. Il revient notamment sur les positons tenues par Leslie Harrison, un des grands défenseurs du capitaine Stanley Lord. Dans le même ordre d’idées, il reprend un certain nombre d’erreurs commises par le site de la ville natale de l’officier William Murdoch dans sa démonstration pour prouver que l’officier ne s’est pas suicidé.

Mais les points les plus intéressants sont ceux qui cassent un certain nombre d’idées reçues, en étudiant notamment la façon dont le Titanic a gagné sa réputation d’insubmersibilité, ou encore en se penchant sur la question de la mort de Jack Phillips. Le véritable « morceau de bravoure » de ce site est cependant l’article « The Two Deaths of John Jacob Astor » qui démolit méthodiquement et de façon indéniable l’idée, pourtant bien ancré, que le célèbre milliardaire serait mort écrasé par la chute d’une cheminée. Une véritable leçon de recherche historique, que tout passionné du Titanic devrait lire, ne serait-ce que pour retenir cette méthodologie : toujours chercher d’où viennent les faits.

Le seul reproche que l’on pourrait faire à ce site soit son habillage pour le moins sobre, qui n’appelle pas forcément à la lecture. Un peu plus d’images et de liens hypertextes pour dynamiser tout ça n’auraient pas été de trop. Mais cela n’entache en rien le contenu ; c’est le principal !

 

Les plus

  • Des articles originaux et fouillés.
  • Une rédaction claire et des arguments bien exposés ; parfois de véritables leçons d’historiographie.

 

Les moins

  • La mise en page assez sobre.
  • Assez peu de mises à jour malheureusement

Publié dans Sites | 3 Commentaires »

Un forum Titanic particulièrement sympathique

Posté par Antoine le 11 novembre 2011

Petit hors sujet puisque ce dont je vais parler n’est pas à proprement une source d’information (quoique…), mais surtout un lieu de discussion particulièrement convivial : le forum Titanic fondé il y aura demain cinq ans par Sha’re. J’y ai personnellement posé mes valises il y a presque deux ans, et je ne regrette en aucun cas mon geste.

Contrairement à beaucoup, ce forum essaie de garder des sujets propres et sans trop de hors sujet ou de fautes d’orthographe, sans pour autant être servi par des gens trop à cheval sur les règles. Les discussions y sont donc agréables et souvent passionnantes. Facile de découvrir de bonnes adresses, des recherches originales, un bon livre… D’autant que plusieurs spécialistes de bon niveau, et même certains auteurs cités ici, y sont présents. Le forum est par ailleurs devenu cette année le forum officiel de l’Association Française du Titanic.

Côté convivialité, on est aussi servi. Membres sympathiques, chats réguliers et plusieurs rencontres dans la vraie vie qui se sont révélées très agréables : on ne peut est loin de l’austérité de certains lieux. D’ailleurs, cet un bel euphémisme de dire que je m’y suis fait quelques relations : j’y ai surtout gagné de véritables amis.

Bref, le seul souci de ce forum, c’est un relatif manque de visiteurs ces temps ci (très relatif tout de même). Donc si vous n’y êtes pas encore inscrit, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Publié dans Coup de coeur, Sites | 3 Commentaires »

Encyclopedia Titanica

Posté par Antoine le 4 juin 2011

Lorsque l’on étudie un navire britannique, il est logique que les meilleurs sites soient anglophones. Parmi eux, Encyclopedia Titanica est unanimement reconnu comme le site de référence. C’est en effet le rendez vous des spécialistes, comme en témoignent les grands noms que l’on retrouve dans les articles et sur le forum associé.

 

Encyclopedia Titanica dans In english please ! et

 

Que contient ce site ? À la fois énormément et peu. La plus grande partie concerne les biographies. Tout passager ou membre d’équipage dispose en effet d’une fiche plus ou moins exhaustive et synthétique, avec parfois des photographies, les informations de base, et des retranscriptions d’articles de presse liés à ces personnes. On y trouve également des travaux de recherche ; des articles très détaillés sur certains points précis comme la dernière partie de cartes à bord, la carrière du capitaine Smith ou les coups de feu tirés à bord. Des critiques de livres, une boutique et de nombreuses photos s’ajoutent au tout, pour un contenu impressionnant. Il est possible de s’inscrire pour rédiger des articles.

C’est là qu’Encyclopedia Titanica affiche l’un de ses défauts : le site est très inégal. Certaines biographies de personnages peu connus peuvent ainsi être très denses et rigoureuses, où à l’inverse, celles de certains personnages clés sur lesquels beaucoup a été écrit sont étonnamment courtes. L’ergonomie du site est également discutable : il y a beaucoup à trouver, mais aucun plan ou sommaire. Enfin, comme en témoigne la capture d’écran ci-dessus, les publicités sont très présentes.

Encyclopedia Titanica est donc un site au contenu dense et passionnant…  mais totalement désorganisé et assez déplaisant à parcourir. Dommage ! Il reste cependant une référence incontournable.

Encyclopedia Titanica : http://www.encyclopedia-titanica.org/index.php

 

Les plus

  • De nombreuses biographies et des articles passionnants écrits par des pointures du milieu titanicophile
  • Un forum fréquenté par pas mal d’auteurs, avec des sujets de recherche souvent détaillés
  • Beaucoup de photos

Les moins

 

  • Le site a été conçu avec les pieds : la navigation et l’esthétique sont très mauvaises
  • Beaucoup de pubs
  • Le contenu est assez inégal et contient parfois des erreurs

Publié dans In english please !, Sites | 2 Commentaires »

Titanic Inquiry Project

Posté par Antoine le 29 mai 2011

Dans la série des projets audacieux, le Titanic Inquiry Project occupe une place de choix. Les deux commissions d’enquête qui se sont tenues  en avril/mai 1912 aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne sont un élément clé pour comprendre les tenants et aboutissants du naufrage. On peut suivre les incohérences et faiblesses des enquêteurs, et surtout lire les témoignages des acteurs de la tragédie, qu’il s’agisse du récit méthodique du sauvetage que fait Arthur Rostron ou des complaintes déplacées et acides de Mme. Stuart J. White, véritable morceau d’anthologie. En tout plus de 2000 pages de notes étaient restées difficiles d’accès jusqu’au début du nouveau millénaire.

 

Titanic Inquiry Project dans Coup de coeur tip

 

En effet, une équipe d’une douzaine de passionnés américains, britanniques et canadiens se sont attelés à la lourde tâche de transcrire méthodiquement et fidèlement tous les témoignages et l’intégralité des notes prises durant les semaines d’enquête. Le résultat peut-être consulté en ligne audience par audience, ou être téléchargé sous forme de fichier texte (plus de 1000 pages par enquête, mais elles peuvent-être téléchargées par morceaux).

Bien entendu, le texte est en anglais, mais pour une pièce si importante de l’histoire du Titanic, cela vaut le coup de s’initier à la langue. On ne peut pas, à mon humble avis, se considérer comme véritable passionné si l’on ne cherche pas, un jour où l’autre, à se plonger dans ces textes à la fois passionnants et historiquement essentiels.

 

Les plus

  • Deux textes fondateurs de l’histoire du Titanic, essentiels pour remonter à la source
  • Une navigation aisée sur le site
  • La possibilité de télécharger les enquêtes pour les lire comme on le souhaite

Les moins

  • Très long et dense
  • En anglais, jamais traduit jusqu’à présent. Compréhensible cependant, avec un bon dictionnaire pour les plus récalcitrants

Publié dans Coup de coeur, In english please !, Sites | 1 Commentaire »

Le Site du Titanic

Posté par Antoine le 29 mai 2011

S’il ne devait rester qu’un site francophone sur le Titanic, ce serait celui-ci : Le Site du Titanic. Créé en 1998 par Alain Dufief, le site est rapidement devenu la référence incontournable sur le sujet, et a également bien pris en volume. Il traite de tous les aspects de la vie du navire : techniques, historiques, sociaux, mais aussi des films, de l’épave et des explorations… Plus de 150 pages web ont en tout été créées, avec un niveau de détail impressionnant dans l’information.

 

Le Site du Titanic dans Coup de coeur sdt

 

Lorsque j’ai découvert ce site pour la première fois, le 14 avril (ça ne s’invente pas) 2000, il était déjà dense et regorgeait d’infos. Avec les années, de nombreuses autres pages se sont ajoutées et mises à jour dans un véritable travail de titan. Il est d’ailleurs dommage que les mises à jour se soient faites plus rares ces dernières années, et toutes sont guettées avec impatience par les amateurs du navire. L’auteur a par ailleurs gagné ses lettres de noblesse en devenant récemment le co-auteur du très bon ouvrage Les Français du Titanic dont une critique suivra prochainement.

Quelques petits détails peuvent toutefois être reprochés à ce site par ailleurs excellent, en premier lieu desquels vient son problème de compatibilité avec Firefox : pour un geek comme moi, devoir repasser sous Internet Explorer relève de l’hérésie. Petit souci cumulé (ou peut-être dû) à la musique diffusée sur le site, ce qui est assez gênant quand, comme moi, on navigue avec un playlist. Sur le fond, on peut également reprocher un manque de grosses biographies des personnages importants comme Ismay, Andrews ou les officiers. La page consacrée au commandant Smith montre pourtant que l’auteur est capable de rédiger des biographies de très haute tenue. Pour cet aspect, qui est le seul gros manque du site, on conseillera la visite d’Encyclopedia Titanica (malgré une ergonomie douteuse et un traitement de l’information inégal) ou, pour être chauvin, du portail du Titanic sur Wikipédia. Pour tous les autres aspects, le Site du Titanic peut-être consulté sans crainte : la réponse à vos questions s’y trouve certainement.
Le Site du Titanic est consultable à cette adresse : http://titanic.pagesperso-orange.fr/

Points forts

 

  • Très agréable à lire, bien écrit, aéré et illustré
  • De nombreux aspects, notamment techniques et sur la vie à bord, sont traités de façon très rigoureuse de façon thématique, détaillée et exhaustive
  • Le site a l’avantage d’être en français, ce qui est rare sur ce sujet

Points faibles

 

  • Peu d’articles biographiques détaillés
  • L’ergonomie pourtant très bonne est en partie gâchée par les problèmes de compatibilité avec Firefox est par la musique : pour une bonne visite, il vaut mieux revenir sous IE (et se flageller 100 fois pour la peine)

Publié dans Coup de coeur, Sites | 2 Commentaires »

 

Renaissance et Unification |
Sciences |
collège Adberrahim Bouabid ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DogPeople
| Géotechnique
| Le Scientifique